Jeux-vidéo,  Rédaction Web

5 étapes pour écrire une bonne critique de jeu vidéo

Nombreux sont ceux qui, avant d’acheter un jeu, se renseignent en lisant les critiques rédigées sur celui-ci. C’est en effet le meilleur moyen de savoir si l’achat vaut le coup : en sachant ce que d’autres en ont pensé. Toutefois, tout le monde ne peut pas se lancer dans la critique de jeu vidéo sans un minimum de préparation. Comme pour tout contenu, il y a quelques règles à maîtriser. Je vous présente aujourd’hui les 5 étapes essentielles pour écrire une bonne critique de jeu vidéo

Choisir le jeu, et y jouer

Je vais sûrement enfoncer des portes ouvertes, mais il est impossible d’écrire une bonne critique de jeu vidéo sans y avoir joué. La plupart des sites qui publient des critiques de jeux vidéo s’efforcent de les publier seulement quelques jours après une sortie. Cela implique de passer entre 7h et 10h sur le jeu pour en essayer toutes ses fonctionnalités le plus rapidement possible. C’est le temps idéal pour prendre en main les différentes facettes du gameplay et pour vous faire une idée assez précise du jeu. Vous aurez le temps de dresser une liste de ses défauts et de ses qualités pour pouvoir en parler de manière objective.

La critique de jeux vidéo repose sur votre opinion personnelle mais aussi sur des critères concrets. Les graphismes peuvent être travaillés ou au contraire ne pas être au niveau des jeux du moment. L’histoire peut être cohérente, incohérente, claire ou difficile à comprendre. Chacun se fera sa propre opinion, mais certains aspects du jeu nécessitent d’avoir eu la manette ou la souris entre les mains pendant plusieurs heures pour pouvoir être jugés.

Vous pourrez bien entendu compléter votre propre expérience en lisant d’autres analyses déjà produites. N’hésitez pas aussi de regarder les teasers et les vidéos déjà en ligne pour compléter vos recherches. Faites en sorte d’avoir toutes les cartes en mains pour ensuite pouvoir conseiller le lecteur efficacement. Car la seule question qu’il se pose est : est-ce que ce jeu vaut le coup ?

Poser les bases : le contexte et l'histoire

Gardez en tête que votre lectorat ne connaît pas le jeu dont vous parlez. Il sera donc essentiel en début de critique de poser les bases et le contexte : date de sortie, console sur lesquelles il sera disponible, studio de production, précédent opus etc. Cela permettra au lecteur de visualiser de quel type de narration et de jeu il s’agit.

De la même manière, vous ne critiquerez pas un jeu de la même manière si c’est une suite. Vous pourrez par exemple vous demander si les développeurs ont tenu compte des erreurs et des points forts des précédents opus, si la suite narrative et cohérente ou si le gameplay s’est amélioré. A contrario si c’est un premier jeu, vous pourrez analyser ce qu’il apporte de nouveau au studio et au monde du jeu vidéo.

Après cela, il vous faudra expliquer de manière claire et synthétique quel est le but du jeu, son histoire et ses personnages. Le lecteur comprendra bien plus facilement la critique qui suivra s’il comprend de quoi vous parlez. Ne négligez donc pas cette partie pour vous empresser de parler du gameplay et de la musique, car le fil conducteur de votre analyse doit être cohérent pour que vous ne partiez pas dans tous les sens.

Les graphismes

Une fois que les bases sont posées, vous pouvez rentrer dans le vif du sujet. Ce dont vous allez parler en premier dépend du jeu que vous avez choisi et de l’importance que vous donnerez aux différents éléments qui le composent. Prenons les graphismes comme premier exemple. Cela n’en a peut-être pas l’air, mais c’est une partie très technique. Peu de gens savent réellement ce qui se cache derrière les graphismes d’un jeu et les compétences spécifiques qu’il faut avoir pour en parler réellement. Mais si vous avez des connaissances en informatique, c’est le moment de renseigner votre lecteur sur les capacités techniques nécessaires pour faire tourner le jeu. Vous pouvez parler carte graphique, processeur ou de mémoire vive. Attention à faire en sorte de rester clair en toutes circonstances car tous les joueurs ne maîtrisent pas ces notions, ce n’est pas pour autant qu’ils doivent être exclus de ces informations.

Il vous faudra aussi tenir compte du type de jeux que vous testez, vous ne parlerez pas de la même manière du graphisme d’un Assasin’s Creed et d’un jeu mobile par exemple. Tout est une question d’immersion et de cohérence, est-ce que les graphismes servent l’histoire et le gameplay du jeu, ou au contraire sont-ils complètement à côté du message qu’ils doivent véhiculer ? Les graphismes sont l’identité du jeu, c’est l’élément que l’on voit en premier, d’abord grâce à la communication puis en lançant le jeu. Pensez donc à les décrire fidèlement mais pas que, allez plus loin en expliquant ce que les choix artistiques apportent au jeu et à l’immersion. N’hésitez pas à des captures d’écran, cela servira vos propos et illustrera votre critique.

Le gameplay

Concernant le gameplay, c’est bien évidemment le cœur de votre sujet. Le lecteur doit savoir à cette étape si le jeu pourra lui convenir ou non. Parlez du type de jeu : FPS, Hack ans slash, RGP etc. Concentrer vous sur l’expérience utilisateur, c’est-à-dire que la façon de jouer, le plaisir qu’en retirera le joueur.

N’hésitez pas à passer du temps à détailler le gameplay, car c’est l’essence même du jeu. Voici quelques questions que le lecteur pourrait se poser et auxquels vous devrez répondre :

  • La liberté : est-ce que le jeu offre une grande liberté de mouvement ? Peut-on choisir son parcours ? Est-ce ce qu’on appelle un « monde ouvert » ou est ce que le jeu nous tient par la main pour nous accompagner ?
  • La difficulté : est-ce que le jeu possède différent mode de difficulté ? Est-il complexe à prendre en main ?
  • La jouabilité : Est-ce un jeu maniable ? Les mouvements sont-ils bien réalisés et les commandes simples à intégrer ?
  • La durée : quelle est la durée de vie de ce jeu ? Une dizaine d’heures ou au contraire plusieurs centaines ?
  • Peut-on jouer en multijoueur ou est-ce exclusivement une aventure solo ?

Voilà quelques pistes de réflexion qui peuvent vous aider à trouver de quoi parler au sujet du gameplay, n’hésitez pas à être précis et objectif. Parlez en termes clairs pour que tout le monde puisse saisir les nuances de ce que vous souhaitez communiquer.

Les sons et la musique

Souvent négligés dans les critiques de jeux vidéo, les sons et la musique sont pourtant un aspect essentiel de l’immersion. Ils apparaissent dès les menus du jeu et participent à créer une véritable ambiance. Il y a autant de travail derrière la musique et les bruitages d’un jeu vidéo que derrière ceux d’un film. Certaines bande-son, comme celle de Skyrim, sont des chefs-d’œuvre à part entière.

N’oubliez donc pas dans votre critique de glisser un mot sur les bruitages et la musique, car ils contribuent à créer l’identité du jeu. Dans certains jeux, d’arcade ou de combat par exemple, elle permet d’identifier la licence rapidement, ou de renforcer la force et le caractère d’un personnage. 

N'oubliez pas : la touche personnelle

Le dernier conseil que j’ai à vous donner : n’ayez pas peur de donner votre avis. Ce que les lecteurs attendent d’une bonne critique de jeu vidéo, c’est de savoir si l’investissement vaut le coup. Votre ressenti est donc essentiel pour eux. Si vous vous contentez de résumer la fiche technique et le trailer, alors ça ne vaut pas le coup. Vous devez tenter de retranscrire les émotions que vous avez ressenti pendant votre test le plus fidèlement possible ! 

La rédaction de critique de jeux vidéo vous fait peur ? Vous n’avez plus le temps de vous y consacrer autant que vous l’aimeriez ? Vous ne savez pas comment alliez écriture et optimisation

Je vous propose mes services de rédaction web spécialisée High-Tech, Gaming et Culture Geek. Je rédige pour vous tous vos contenus en les optimisant pour faire décoller votre visibilité en ligne. N’hésitez pas à me contacter pour tous vos projets !

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.